Case Study House #20 par R. Neutra

“It is a period to which many of us have been anxiously looking forward for long years ”. Ces mots écrits par Neutra au début du programme montre à quel point, le Case Study Program représentait une occasion attendue. En effet, Neutra a porté un intérêt constant à l’innovation dans le domaine de la conception et de la construction les maisons individuelles. Pendant ces longues années, Neutra a pensé amener la maison hors de l’artisanat vers l’industrialisation. La maison à deux chambres est un problème qu’il a déjà résolu de nombreuses fois. Ses plans de 1948, sont dans la droite ligne de toute la reflexion qu’il a développé au cours de sa carrière.

Le options constructives :

  • Un noyau préfabriqué rassemblant les services et contenant les installations humides et de chauffage était un facteur contraignant du plan.
  • Ce noyau était placé de manière de ne pas empêcher des extensions futures de la villa.
  • Dans un deuxième temps, fut ajouté une extension au sud en 1958.

Schéma 1 :

  • La maison a un plan en L avec la salle à manger et séjour orienté vers le sud ouvert sur un patio “ social ” délimité par des Eucalyptus géants.
  • Les deux chambres ont leurs propre jardin privatif ouvert sur l’ouest.
  • La composition de la maison fondée sur une trame de type alternée : successivement 10 pieds et 4 pieds.
  • L’association de ces deux mesures correspond : à une dimension structurelle ainsi qu’aux dimensions du noyau humide préfabriqué où sont rassemblés les services (cuisine et salle de bain) pour celle de 10 pieds.
  • Les dimensions de 4 pieds de la trame sont traitées plutôt comme des marges dans le projet. Toutes les circulations y sont rassemblées. Elle permet de ménager un ensemble de continuités et de transparences au travers du projet. Elle autorise également le détachement des éléments.
  • Le système structurel n’est pas mis en avant dans le projet. La structure n’a de présence ni forte, ni rythmique dans le projet.
  • Les opacités traitées sur un module de 4 pieds sont travaillées de manière complètement fragmentée.
  • Elles accompagnent les nombreux jeux d’avancées et de retours des espaces intérieurs et extérieurs.
  • Par ces effets la villa autorise des orientations multiples permettant à chaque espace de bénéficier de son propre espace extérieur privatif.
  • La toiture est traitée dans ce même principe. Elle vient soit largement en avant de la façade soit en retrait laissant dépasser ainsi en hauteur des éléments tel que les cheminées…
  • L’ensemble de ces traitements concourent à l’effet de dissolution de la maison dans la nature environnante, avec laquelle elle semble fusionner.

Schéma 2 :

  • Ce schéma représente la façade Nord de la maison, elle permet de comprendre le rapport entretenu par les espaces de la maison avec l’environnement.
  • Elle illustre un dispositif intérieur-extérieur typique chez Neutra
  • Les deux espaces intérieurs visibles sont les deux chambres. De même taille, la relation de leurs espaces intérieurs avec l’espace extérieur est traitée avec le même motif répété qui permet de créer un effet d’espace extérieur-intérieur.

<Page précédentePage suivante >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *